Le quotidien de votre enfant

Chaque enfant a son propre rythme. A vous, parents de nous en parler ! Lors de l’adaptation et tout au long de l’année.
La journée à la crèche est rythmée par différents temps forts (accueil, activités, repas, sommeil, jeux…) qui permettent à l’enfant de se repérer dans la journée et le sécurisent.

 

Première visite

 

La 1ère visite à la crèche est organisée par la directrice. Elle se déroule d’abord de manière individuelle, puis de manière collective. Ce temps débute par une présentation de la structure, de l’équipe, du fonctionnement… Vous serez ensuite invités à visiter les locaux, avec un ou plusieurs membres de l’équipe.

Par la suite, un dialogue au quotidien sera nécessaire. Cet échange entre parents et professionnels sur la vie de l’enfant permettra de renforcer ce climat de confiance et ainsi mieux accueillir l’enfant.

 

L’accueil progressif

 

Faire connaissance en douceur, tel est le but de cette période. Les premiers jours, vous êtes conviés à venir sur le lieu d’accueil avec votre enfant et à y rester pour une ou deux heures, puis progressivement, à le laisser seul sur des durées de plus en plus longues.

Ce temps d’accueil est un moment d’échange qui permet à votre enfant, à vous-même, ainsi qu’à l’équipe éducative, de faire connaissance et de faciliter l’entrée de l’enfant dans la structure.

L’accueil de votre enfant va se faire de manière progressive. On peut parler de période « d’adaptation». Cette période indispensable est destinée à donner à l’enfant et à vous, parents, le temps et le soutien nécessaire pour effectuer la séparation et apprivoiser ce nouvel environnement. Ce temps permettra aussi aux professionnelles de découvrir l’enfant, ses rythmes, ses habitudes.

La durée d’adaptation est en moyenne d’une à deux semaines en fonction de l’évolution de l’enfant dans ces nouvelles relations et de votre disponibilité (mais elle peut être plus courte ou plus longue selon les cas).

Progressivement, l’enfant va être amené à découvrir tous les moments clés de la journée : accueil, repas, siestes, éveil, change, retrouvailles.

Un professionnel référent réalise cet accueil afin qu’il y ait un interlocuteur privilégié pour l’enfant et sa famille, ce qui est réconfortant pour tout le monde. C’est le référent qui organisera les modalités de l’adaptation en veillant à respecter les étapes nécessaires et en fonction des disponibilités des deux parties (parent/professionnel). Figure repère dans un premier temps, le référent aura pour mission d’accompagner l’enfant vers les autres professionnelles.

Le matin

Le matin, les crèches ouvrent leurs portes dès 7h30 ou 8h.

Vous et votre enfant pouvez arriver à la crèche dès l’ouverture et jusqu’à 10h environ, de façon à ne pas perturber les activités en cours par la suite.
Chaque enfant dispose, dans le hall d’entrée, de son propre casier pour ranger son manteau, ses chaussures et ses affaires.  Il peut selon son âge enfiler ses chaussons tandis que vous vous déchausser ou passer les sur-chaussures mises à disposition.

Vous êtes accueillis ensemble dans la salle d’activité où l’équipe prend le temps de discuter et faire le point : comment s’est passée la soirée, la nuit précédente ? Votre enfant est-il en forme ce matin ? A-t-il pris un médicament ? C’est le moment de faire part de toute remarque particulière le concernant. Ces moments d’échange nous permettent de prendre en compte les habitudes de vie de votre enfant. Ils assurent un lien entre la maison et la crèche.

Vous pouvez également investir les lieux et vous les approprier. Prenez le temps d’une histoire, d’une chanson ensemble ou d’un petit tour dans le jardin pour prendre ses marques en douceur et ritualiser le moment du départ et de la séparation. La professionnelle expliquera à votre enfant que papa ou maman s’en va. Nous vous recommandons de ne pas partir sans dire au revoir à votre enfant même si celui-ci pleure, cela accentuerait son angoisse de séparation. Au contraire un bisou, un geste de la main pour dire au revoir permettront à votre enfant d’être rassuré et de mieux gérer cette absence.

 

Le soir

Le soir, il est également nécessaire de prendre le temps des retrouvailles. C’est un moment délicat, plein de tensions et d’émotions, où chacun (parent, enfant, professionnel) peut-être « encombré » de sa journée. Le retour du parent peut aussi faire remonter chez l’enfant toutes les émotions qu’il a pu refouler depuis la séparation du matin et durant la journée. Ainsi, submergé par ses émotions, votre enfant pourra avoir une réaction inattendue, des pleurs…
Le soir, vous aurez peut-être davantage de temps pour nous parler de votre enfant ; n’hésitez pas à vous installer quelques minutes, au jardin, au coin lecture pour partager un peu avec votre enfant et/ou l’équipe et lui laisser le temps de quitter la crèche.

Les professionnels prennent le temps de raconter la journée : les activités réalisées, le sommeil, les repas, les changes.
Nous accordons une grande importance à ces temps de transmission, moments d’échanges privilégiés entre vous et les équipes autour de votre enfant, de son développement, de ses progrès, des habitudes familiales et des éventuelles difficultés rencontrées en toute confiance et confidentialité.

 

Pas de pointeuse, avant de partir, vous notez vous-même dans le cahier l’heure d’arrivée et de départ de votre enfant (pour le calcul des horaires et de la facture mensuelle).

Les crèches ferment à 18h30.

 

Seules les personnes titulaires de l’autorité parentale peuvent venir chercher l’enfant, ou autoriser une tierce personne majeure à venir le chercher.

En cas d’empêchement, les parents devront signaler à l’avance toute personne qui éventuellement viendra chercher l’enfant, et une carte d’identité devra être présentée. Si personne n’est venu chercher l’enfant à l’heure de la fermeture, la responsable pourra prendre toute disposition pour remettre l’enfant aux autorités compétentes.

Les transmissions ont une fonction principale : la continuité. Elles relient des vécus différents. Pour cela nous avons besoin de toutes les informations nécessaires à la compréhension du comportement de l’enfant.
Un dialogue quotidien est alors nécessaire ; il ne faut pas hésiter à parler des habitudes de l’enfant, de son sommeil, de ses jeux.
Lors de l’accueil du matin, une professionnelle se rend disponible pour retranscrire les informations que vous lui donnerez (sommeil, appétit, humeur, santé de l’enfant, événements marquants). Chaque enfant sera ainsi pris en compte dans son individualité. Il est important que vous informiez l’équipe si vous avez donné à votre enfant un antipyrétique le matin ou dans la nuit précédent son accueil. Nous pourrons ainsi suivre le protocole médical mis en place à la crèche et établi par le médecin d’établissement.
Les professionnelles sont à votre écoute.  Il peut cependant arriver que plusieurs parents arrivent en même temps. Il serait regrettable de «bâcler» cet échange, essayez donc de ne pas être trop pressés !
De même, il est important de se dire au revoir, la journée finie. Nous vous invitons à aller vers une des professionnelles présentes sur le groupe de votre enfant afin que cette dernière vous raconte sa journée. Ce temps d’échange est également un temps de transition entre la crèche et la maison pour votre enfant.

Qu’est-ce qu’un doudou? Quel sens lui donner?

Certains enfants ont un “doudou” d’autres non. Le doudou n’est pas un objet obligatoire. L’enfant peut également amener un objet de sa maison, différent tous les jours…ou ne rien amener du tout.
Lors de la période d’accueil progressif, si l’enfant n’a pas de doudou défini et si le besoin s’en fait sentir, nous pourrons vous proposer d’apporter un t-shirt, un linge, qui favorisera le lien entre la maison et la crèche en permettant à l’enfant de se rassurer avec des odeurs  connues.
Le doudou étant un prolongement du lien familial, il est un repère, une source d’apaisement.
L’enfant doit pouvoir l’utiliser quand il en a besoin, pour s’endormir, s’apaiser ou tout simplement pour câliner. Aussi, des “poches à doudou” sont installées dans la salle de vie. Elles sont personnalisées (photo de l’enfant). L’enfant y a accès librement. Les adultes amèneront les enfants à y ranger leurs doudous dans la journée. Vous pouvez vous-même l’accompagner à déposer son doudou dans sa poche en arrivant à la crèche ou lui laisser.  Il  est important que l’enfant  ait accès à son doudou lors des temps de séparations.

Certains enfants ont une sucette. Les sucettes sont accrochées à un panneau situé au-dessus des poches à doudou. L’enfant peut demander à l’adulte sa sucette quand il en a besoin. L’adulte peut également lui proposer (pour les bébés) si cela lui parait nécessaire. Nous accompagnons l’enfant selon son âge et sa capacité à se détacher de son doudou et/ou de sa sucette.  Nous essaierons autant que possible d’accompagner l’enfant à se détacher de sa tétine afin de favoriser l’expression et l’accès au langage.
Cependant, il n’appartient pas aux professionnelles de sevrer l’enfant de sa tétine. Cette décision et l’apprentissage qui s’ensuit n’appartiennent qu’aux parents et/ou à l’enfant lui-même.

Le temps des repas est un moment privilégié quelque soit l’âge de l’enfant. Voir la Page A Table !

Pour les plus petits, les biberons ou premiers repas sont donnés dans les lieux de vie, à la demande et en fonction de vos recommandations.
Vous fournissez le lait maternisé de votre choix et pouvez également nous fournir votre propre lait maternel. Nos équipes sauront vous accompagner et vous conseiller sur les modes de conservation et transport.
Vous pouvez également continuer à allaiter votre enfant accueilli en crèche. Les modalités vous seront précisées avec l’équipe de la crèche (recueil, transport, conservation).

Les enfants sont invités à passer à table vers 11h30 et installés par 2 ou 3 selon l’autonomie de l’enfant. Ce moment permet d’apprendre à partager le repas et à réaliser l’apprentissage du lavage des mains. Nous favorisons une ambiance conviviale et l’adulte est disponible pour suivre le rythme de chacun.
L’enfant va commencer à manger seul, avec les doigts, à la cuillère ; l’adulte l’accompagne avec une 2de cuillère.
Si un enfant dort à l’heure du repas, ses aliments sont conservés et proposés au réveil.

Vers 11h30, la cuisinière présente le menu du jour. Dans la salle à manger, vos enfants s’installent autour de la table, par 3 ou 4 (un adulte par table). L’ambiance est calme et l’enfant aura l’occasion de développer son autonomie : mettre sa serviette, proposer de distribuer le couvert, se servir seul, apprendre l’usage de la fourchette et du couteau… Un gant leur est proposé en fin de repas pour se nettoyer la bouche et les mains. Les enfants sont toujours incités à goûter les aliments, nous ne les obligeons jamais. L’adulte à table s’efforcera de rendre ce temps convivial, agréable et propice aux échanges dans le but de développer le langage et l’éveil sensoriel : discussions autour de la matinée, de la consistance et couleur des aliments, des saveurs… Si un enfant dort à l’heure du repas, ses aliments sont conservés et proposés au réveil.

Nous incitons les enfants à laisser leurs doudous dans leur pochette ; si besoin il lui sera autorisé de le prendre : nous l’installerons près de lui mais pas sur la table pour l’hygiène.

Lorsqu’il est difficile pour l’enfant de rester attablé le temps du repas, nous lui proposerons de se lever un peu, ramasser un couvert, aller chercher une lingette, un gant… afin de le soulager.
Pour des moments de plaisir, nous proposons régulièrement des repas « différents » : à thème, pique-nique, self-service, repas extérieurs…

 

Le Goûter

Sauf situation exceptionnelle que vous nous auriez signalée, nous ne proposons pas de collation le matin.
A partir de 15h30, les enfants prennent le goûter dans la salle à manger, ou dehors si le temps le permet. La disposition des tables est variable selon les envies. Le sommeil sera toujours privilégié : si l’enfant dort au moment du goûter, nous lui proposerons un encas plus tard.

 

Goûter d’anniversaire

Nous fêtons les anniversaires (gâteaux, jus de fruit). Dans un souci de diététique nous nous abstiendrons de donner des bonbons aux enfants. Les gâteaux d’anniversaire peuvent être faits à la crèche lors d’un atelier avec les enfants. Vous pouvez aussi les confectionner vous-même en respectant certaines règles : pas de crème, gâteaux secs (style quatre-quarts, cake…), sans élément allergisant (fruits à coque…). Dans le cas où vous nous amenez un gâteau « fait maison », nous vous demanderons d’apporter la recette.

 

Eveil

Il est également important pour nous de proposer des activités et ateliers autour de la cuisine aux enfants – et à leur parents ! – pour les éveiller au goût et au bien manger : semaine du goût, repas thématiques, repas des couleurs, atelier pâtisserie, etc.

 

Régimes spécifiques

Vous pouvez informer directement la cuisinière des évolutions alimentaires de votre enfant (sinon parlez-en à l’équipe). Selon les besoins de santé, un PAI peut être mis en place (allergies). Tout régime alimentaire lié à la santé de l’enfant devra être validé par notre médecin référent.
Dans ce cas, un Projet d’Accueil Individualisé est établi et signé entre la directrice de la crèche, la famille et le médecin référent.

A savoir : Aucun régime alimentaire n’est pratiqué sans avis médical hors protocole d’accueil individuel PAI.

Dormir est un besoin vital. Le sommeil permet à l’enfant de récupérer de sa fatigue physique et nerveuse. La sieste est un moment clef dans la journée de l’enfant.
Les temps de sommeil sont toujours respectés quelque soit l’âge de l’enfant, et si il en exprime le besoin, il pourra à tout moment aller se reposer. L’enfant dort lorsqu’il en a besoin, nous ne réveillons pas un enfant. Son sommeil sera toujours une priorité pour l’équipe.

L’équipe souhaite respecter le rythme de chaque enfant. Pour cela nous devons connaitre leurs habitudes d’endormissement (doudou, tétine, musique, présence de l’adulte….).

Pour se reposer l’enfant retrouvera doudou/sucette ou tout autre objet qui le sécurise cela lui permet au moment de s’endormir de se calmer et d’apaiser seul ses tensions.

 

Chez les petits 

 

Les siestes se font à la demande, suivant le rythme individuel de chacun. Chaque enfant a un lit à barreaux qui lui est propre. C’est pour lui un repère. Chez les petits, les lits disposent de barreaux amovibles, afin que l’enfant, lorsqu’il est prêt, puisse entrer et sortir seul de son lit. Pour les enfants qui en ressentent le besoin, l’équipe peut installer un hamac (écharpe de portage). Le hamac, apaisant et contenant répond à la sécurité affective et physiologique de l’enfant.
Certains enfants éprouvent des difficultés à dormir dans le dortoir. Dans ce cas-là nous les laissons dormir dans la pièce de vie, jusqu’à ce qu’ils se sentent suffisamment rassurés dans le dortoir. Si un enfant est habitué à s’endormir dans les bras à la maison, nous prenons le relais en l’accompagnant vers une autonomie à l’endormissement.

 

Chez les plus grands 

Après le repas, un temps de jeu et d’hygiène (change, passage aux toilettes) est proposé.
Dans les 2 dortoirs, chaque enfant a son propre drap ainsi que sa couverture. Une professionnelle est toujours présente à l’endormissement, permettant d’apaiser les éventuelles angoisses. Elle sera là également au réveil de l’enfant. De cette manière, les levers seront échelonnés et permettront des réveils dans le calme.
Au fil de l’année, l’équipe amène les grands vers une certaine autonomie. En effet, l’enfant réveillé pourra sortir de lui-même du dortoir, en ouvrant la porte.
Si un enfant ressent le besoin de dormir dans la matinée ou à un tout autre moment de la journée, un temps de repos lui sera évidemment proposé. Pour les enfants qui ne font plus la sieste, un temps calme leur sera quand même proposé pendant la sieste des autres enfants.
Les heures de siestes de chaque enfant seront notées sur les tableaux prévus à cet effet (salle d’hygiène).

Jouer permet à l’enfant d’agir en apprenant, en expérimentant le monde. En jouant, il s’aventure plus loin, assouvit sa curiosité naturelle et devient de plus en plus autonome.
Nous jouons avec les enfants. Car le jeu est un outil indispensable pour entrer en relation avec l’enfant, le comprendre, communiquer avec lui, l’observer.
Nous proposons divers jeux adaptés aux enfants veillant toujours à ce qu’ils soient en sécurité affective et physique.

 

Pour les petits 

L’espace va être aménagé différemment du fait de leurs capacités à se mouvoir plus aisément.
Un espace moteur : Une structure et des modules de motricité sont en place pour répondre à leur besoin moteur et expérimenter de nouvelles sensations corporelles : se mettre en position debout, grimper, glisser, essayer de sauter, trouver l’équilibre. Les modules de motricités pourront évoluer en fonction du développement des enfants.
Les jeux libres :L’enfant peut choisir de lui-même le jouet qu’il aura envie de manipuler et de mettre en scène (voitures, balles, papiers bruyants, …) Ces jeux permettent aussi d’éveiller leurs sens.
La dînette, les poupées, poussettes … permettent de reproduire des gestes observés chez les adultes et commencer à les comprendre.
Un espace lecture : Les livres éveillent différents sens des enfants. Ils les regardent, les manipulent, les écoutent et même les goûtent. Nous utilisons aussi cet espace pour chanter des chansons et comptines.

Au cours de la journée et en fonction du rythme du groupe d’enfant, différents jeux seront proposés. Ils peuvent être cadrés, répondant à un but précis et réfléchi par les professionnelles. Ex : des jeux de constructions, de transvasement, des jeux de cacher/coucou avec des cabanes, tissus… Des jeux d’encastrement, du dessin, les gommettes permettront de commencer à travailler de façon ludique leur motricité fine. Des espaces de créativités, de manipulations et d’expérimentations comme la peinture, la pâte à sel, le dessin, …vont leur permettre de découvrir d’explorer de nouvelles sensations.

 

Pour les Moyens/Grands 

Leur espace de vie est également pensé pour favoriser le jeu, tant libre que cadré. Des ateliers créatifs ou moteurs sont mis en place par l’équipe.
Les «jeux libres» :
L’enfant peut évoluer à sa guise de l’espace lecture à la dînette, aux poupées, voitures, à la ferme, aux éléments de motricités, jeux de manipulations…
L’enfant choisira le jeu qui lui permettra de répondre au mieux à son besoin du moment: jeux symbolique, motricité fine, envie de se mouvoir, imaginaire, développement du langage …

 

Les «jeux cadrés» et ateliers 

Ce sont des temps que nous avons pensés préalablement afin de donner les moyens aux enfants d’expérimenter, de découvrir, de mettre leur sens en éveil, de manipuler, de se mouvoir, d’imaginer de créer. Nous avons plusieurs outils à notre disposition : dessin, encastrement, collage, peinture, construction, transvasement, jeux de ballons, déguisement, livres, comptines, jeux moteurs, …

La pataugeoire :
Proposée à tous les enfants quel que soit leur âge, la pataugeoire va permettre de jouer avec l’eau : se baigner, sentir couler l’eau, la sensation qu’elle procure, verser, vider, remplir. C’est aussi un endroit où nous pouvons laisser libre cours à notre créativité en rajoutant de la peinture, du savon, de la terre… Les enfants peuvent s’y «salir», en mettre partout. La pataugeoire est un «lieu d’expression libre».

Tous ces temps de jeux ont une fin. Afin de le comprendre et de l’admettre, nous demandons aux enfants de nous aider à ranger pour passer à autre chose. Ces temps de jeux sont des repères dans le temps et aident les enfants à structurer leur journée dans notre accueil collectif.

Nous élaborons des projets pédagogiques particulièrement riches favorisant le développement, l’éveil et l’épanouissement de nos enfants.
Concrètement, cela se traduit par des ateliers diversifiés (danse, poterie, musique, cuisine…), des partenariats avec des lieux culturels (bibliothèque, joujouthèque, centre social, centres nature, cinéma…), des rencontres intergénérationnelles (en lien avec des maisons de retraite) et bien d’autres activités quotidiennes…

Toutes nos crèches bénéficient de grands espaces extérieurs, aménagés pour que les enfants puissent au quotidien partir à la découverte du ‘dehors’. Nous accordons une grande importance à l’éducation à et par la nature. Le jardin fait partie intégrante des projets pédagogiques avec notamment du jardinage, le potager, des ateliers ‘landart’, etc.
Voir la page Au Jardin !

 

Les ateliers parents-enfants

Ils peuvent faire référence aux projets ou thème de l’année : création d’un spectacle parents-professionnels, ateliers création en soirée ou samedi matin…
Nous accueillons les parents ou autres membres de la famille (papi, mamie, oncle, tante, …).

Si vous le souhaitez, vous pourrez partager un savoir, une passion, une envie avec les enfants : lecture, jardinage, musique, danse, chansons, cuisine, manipulation de l’argile…
Vous pouvez mener un atelier seul ou épaulé par un professionnel. Ce temps aura préalablement été pensé et discuté avec un membre de l’équipe.

 

Les sorties

– La bibliothèque : La bibliothécaire nous accueille en proposant quelques lectures, puis les enfants choisissent seuls les livres qu’ils souhaitent emprunter.
– La ludothèque du centre social « l’Estey ». C’est l’occasion pour le groupe d’enfants d’explorer de nouveaux jeux et espaces. Nous en profitons pour emprunter différents jouets. Dans un premier temps, seuls les plus grands y participent puis à compter du mois de janvier c’est au tour des enfants du groupe des moyens.
– L’école maternelle du quartier : L’objectif est d’accompagner l’enfant dans le passage de la crèche vers l’école. A partir du mois d’Avril, ces sorties sont l’occasion pour l’enfant de découvrir et de s’adapter progressivement à sa future école.
– Autres sorties : cinéma, spectacle, musée. Nous les organisons en fonction du thème de l’année afin d’y donner du sens.
– La sortie de fin d’année : elle est proposée à tous les enfants qui partent à l’école. C’est une matinée de découverte et de partage (parfois avec les autres crèches de l’association), avec un pique-nique.

Nous vous solliciterons pour accompagner les sorties. Nous souhaitons que vous participiez à tous ces moments que nous proposons aux enfants. Cela vous permet de les voir évoluer dans un autre contexte que la maison ou partager des activités que vous n’auriez pas pu ou pensé faire avec votre enfant : lecture à la bibliothèque municipale, découvrir l’art dans un musée, découvrir l’école maternelle, aller au cinéma, à la ludothèque…

De plus nous avons besoin de vous pour assurer le taux d’encadrement nécessaire pour ces sorties.

 

Les intervenants extérieurs

– Les intervenants culturels : ils peuvent intervenir dans de multiples domaines (danse, poterie, éveil musical, arts plastiques…) et tout au long de l’année. C’est l’occasion de partager et d’enrichir nos pratiques professionnelles. L’équipe et l’intervenant travaillent en lien avec le thème de l’année.
– Les Professionnels des établissements spécialisés : ils viennent régulièrement à la crèche pour observer les enfants suivis et échanger avec l’équipe. Leur visite nous permet d’améliorer l’accueil de ces enfants.

Le Change

L’espace de change est un lieu entièrement séparé, fermé tant pour le respect de l’intimité de l’enfant que pour des questions d’hygiène.
Le change des enfants est réalisé au savon et à l’eau. En cas d’irritation du siège sera appliquée une pâte à l’eau (type « Aloplastine », « Eryplast »). Il vous sera demandé une ordonnance pour l’application d’autres crèmes (Bépanthène, Mytosil, Oxyplastine…)

Durant le temps d’accueil de l’enfant, les couches sont fournies par la crèche.

Vous pouvez apporter des couches d’une autre marque si vous le souhaitez, sans déduction financière de la participation familiale.

Il vous sera demandé un sac marqué au nom de l’enfant avec un change complet pour la journée (vêtements).

 

Apprentissage de la propreté

Les crèches sont équipées de toilettes adaptées à la taille des enfants, leur permettant d’acquérir progressivement la propreté.

L’âge d’acquisition de la propreté étant très différent d’un enfant à l’autre, les équipes s’adaptent au rythme de chacun, restant attentives aux besoins et envies exprimés par les enfants et leur famille.
Deux principes fondamentaux sont à retenir : l’envie et l’adhésion de l’enfant d’une part, la participation des parents d’autre part.
Le pot est proposé à l’enfant s’il en manifeste le désir. Il n’y a pas d’âge idéal, pas de performances souhaitables, hormis le bien-être de l’enfant.
Il nous semble important d’échanger avec vous afin de permettre une continuité dans cet apprentissage. A partir du moment où votre enfant montrera un intérêt à cet apprentissage, et où il commencera à ne plus porter de couches, nous vous demanderons un approvisionnement suffisant en vêtements de rechange.

Pour le bien-être de votre enfant, il est important de signaler à l’équipe tout changement d’habitude, problème particulier (mauvaise nuit, toux, irritation cutanée …) et la prise d’un médicament le matin.

A savoir : L’association dispose d’un médecin référent qui :

  • assure la visite d’admission pour les enfants de moins de 4 mois ainsi que les enfants porteurs d’une difficulté particulière,

  • veille à l’application des mesures préventives d’hygiène générale et des mesures à prendre en cas de maladie contagieuse ou d’épidémie,

  • assure des actions d’éducation et de promotion de la santé auprès du personnel et des parents

  • et organise les conditions du recours aux services d’aide médicale d’urgence.

+ Vous pouvez à tout moment solliciter un rdv avec le médecin référent.


Que faire si mon enfant est malade ?

 

Si votre enfant est malade, après avoir consulté votre médecin traitant, informez nous le plus tôt possible (si possible avant 9 heures) de son éventuelle absence et faites nous parvenir un certificat médical dans les 48 heures en cas de maladie.

Si son état de santé nécessite effectivement le maintien à domicile avec présence d’un adulte, il ne pourra pas être accueilli à la crèche (conformément au protocole établi par le médecin référent en concertation avec la direction).

De même, si votre enfant présente des signes pathologiques en cours de journée, nous pouvons être amenés à vous demander – pour son bien-être et celui des autres enfants – de venir le chercher.

En cas de maladie contagieuse, une éviction temporaire de l’enfant peut être appliquée.

 

Sachez que les équipes ne sont pas habilitées à administrer de traitement médical. Il est conseillé aux familles de convenir avec le médecin, dans la mesure du possible, d’un traitement administré hors temps de crèche, soit matin et soir sur prescription médicale (ordonnance).

 


Mon enfant présente des problèmes de santé particuliers
(handicaps, maladies chroniques, allergies, régime alimentaire)

 

Nous élaborons avec vous un Projet d’Accueil Individualisé afin de réunir les meilleures conditions possibles d’accueil de votre enfant.

Concrètement, il s’agit d’une démarche concertée entre les différents intervenants impliqués dans la vie de votre enfant : vous, son médecin traitant et/ou le spécialiste qui le suit, la direction de la crèche et notre médecin référent (comme préconisé par la circulaire n° 2003-135 du 08/09/2003).

A l’issue de cette réflexion commune, l’admission de votre enfant s’effectue sur avis du médecin référent et dans le cadre du Projet d’accueil individualisé (P.A.I.). Il s’agit d’un document écrit, faisant état des rôles de chacun des intervenants, des besoins de votre enfant, des modalités d’accueil et d’adaptation à la vie collective.

Un protocole de soins et traitements médicaux, de la vie courante ou d’urgence, présentant les modalités d’intervention du personnel de la structure ou du personnel soignant extérieur est rédigé et signé par les différents partenaires et intervenants.

Votre enfant est évidemment accueilli dans le respect de l’obligation de discrétion professionnelle et du secret médical concernant l’accès aux informations médicales confidentielles.

A savoir : Aucun régime alimentaire n’est pratiqué sans avis médical hors protocole d’accueil individuel PAI.


En cas d’urgence

 

Selon le protocole établi à cet effet, la Direction de la crèche prend les mesures nécessaires en contactant la famille et le médecin traitant ou le SAMU s’il y a lieu.

En cas d’accident, vous êtes avertis immédiatement ainsi que les services d’urgence compétents afin d’assurer la prise en charge de l’enfant dans les meilleurs délais (médecin, pompier….).

+ Pensez à nous communiquer tout changement de coordonnées.